13 avril 2012 Pièces de théâtre

The Suit

Un jeune homme rentre chez lui à une heure inhabituelle et trouve sa femme au lit avec un autre homme… Reprise d’une célèbre mise en scène de Peter Brook au Théâtre des Bouffes du Nord. 

D’après Can Themba
Adapté, mis en scène et en musique par Peter Brook, Marie-Hélène Estienne et Franck Krawczyk

Théâtre des Bouffes du Nord, Paris
Du 3 avril au 5 mai 2012

Peter Brook © Colm Hogan

Peter Brook © Colm Hogan

… Au lieu de réagir, le mari s’enferme dans un placard, tandis que l’homme fuit en laissant derrière lui son costume. Le jeune homme décide alors qu’ils vivront désormais, lui et sa femme, en compagnie du costume… Ce qui ronge la vie de la jeune femme jusqu’à ce qu’elle en meure…

En Afrique du Sud dans les années 50, Can Themba, brillant écrivain noir, publia une nouvelle qui s’intitulait The Suit. « Cela va changer notre vie et faire notre fortune », avait-il dit à sa femme. L’arrivée de l’apartheid en décida autrement. Can Themba dut s’exiler au Swaziland où il mourut rapidement de tristesse, d’alcool et de misère – ses livres, comme tous ceux des écrivains noirs, morts ou vivants, ayant été interdits en Afrique du Sud. Bien des années plus tard, l’idée naquit d’adapter The Suit au théâtre. La première version vit le jour à Johannesburg puis alla jusqu’à Londres. C’est de manière naturelle que le trio d’Une Flûte enchantée se réunit à nouveau pour présenter The Suit dans sa langue d’origine, l’anglais, faisant entendre des musiques de différentes sources : de Franz Schubert à Miriam Makeba, jouées par un petit orchestre.


Avec Nonhlanhla Kheswa, Jared MacNeill, William Nadylam
Guitare : Arthur Astier
Piano : Raphaël Chambouvet
Trompette : David Dupuis

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio