1 avril 2014 Pièces de théâtre

La Bonne Étoile de Bagdad

Il était une fois dans un hammam… Tendez l’oreille lorsque Bachir, le gérant, vous glissera quelques confidences entre un bain et deux massages, et plongez avec humour dans cette version cocasse des Mille et Une Nuits. Vous prendrez bien un petit verre de thé ?

Une création d’Anne Josserand et Mathieu Ramona

Au Théâtre Darius Milhaud, Paris
Les mardis 4, 11, 18, 25 mars, 1 et 8 avril 2014

Avec l’Atelier Théâtre du Quartier Latin*

Tout commença par une paire de babouches... Cinq contes traditionnels orientaux s’entremêlent alors en une seule histoire et une galerie de personnages hauts en couleurs surgissent sous nos yeux, dans un Bagdad grouillant et pittoresque : la disparition d’une paire de babouches, le succès d’un apprenti devin, la quête d’une pauvre femme en proie à un rêve énigmatique, la reconstitution d’un trio de voleurs, un vizir jeté en prison par le calife…

Du hammam au souk, en passant par le désert et le cachot jusqu’au palais, les situations cocasses s’enchaînent et les mystères s’élucident, pour la fortune ou l’infortune de chacun des personnages. Le public, tantôt hilare, tantôt rêveur, suit avec plaisir et curiosité la résolution de ces énigmes au pays des Mille et Une Nuits, portées avec brio par des comédiens, qui, d’amateurs, n’ont que le nom.

Les artifices de la mise en scène sont sobres et ingénieux : quelques paravents confectionnent des murs, un tapis évoque un salon, une boule en verre se compose de cristal… La magie du théâtre opère, illusions et métamorphoses fonctionnent à merveille. On sort ravi d’un spectacle au charme surprenant, inattendu et irrésistible tout à la fois.

*La Bonne Étoile de Bagdad a été montée par des comédiens de l’Atelier Théâtre du Quartier Latin. Créé en mai 2001 par des étudiants en Lettres et Sciences Humaines, l’ATQL est l’héritier de l’Atelier Théâtre de Paris IV Sorbonne. Son but est d’enseigner l’art dramatique ainsi que de représenter de grandes oeuvres théâtrales ou poétiques des répertoires français et étrangers.

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio