8 novembre 2014 Concerts / Films

J’accuse

Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, la version restaurée de J’accuse d’Abel Gance (1919) a été présentée en avant-première mondiale à la Salle Pleyel à Paris ce samedi 8 novembre. Ce chef-d’œuvre du film muet, proposé en ciné-concert, était accompagné en musique par une création inédite de Philippe Schoeller et interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de Frank Strobel.

Ciné-concert J’accuse
Film d’Abel Gance (France, 1919, 166 minutes)
Musique de Philippe Schoeller (commande ZDF-Arte et Lobster Films, création mondiale)

Salle Pleyel, Paris
Samedi 8 novembre 2014, 20h

Avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Frank Strobel et Gilbert Nouno, réalisation informatique musicale Ircam

Au lendemain de l’armistice, Abel Gance (1889-1981) signe en 1919 son premier chef-d’œuvre, révélant la souffrance des hommes face aux horreurs de la guerre. Après avoir brièvement servi au front, il y retourne dès août 1918 pour filmer les scènes de batailles. Le film connaît un succès international grâce à la force avec laquelle il donne à voir la souffrance, certaines scènes ayant été tournées avec de vrais soldats qui avaient combattu à Verdun.

jaccuse

J’accuse d’Abel Gance

Un ciné-concert sublime dans l’écrin majestueux qu’est la Salle Pleyel ; la création musicale sensible de Schoeller se révèle respectueuse de l’écriture de Gance, soulignant les instants cruciaux du récit cinématographique. Une soirée émouvante dont les enjeux dépassent ceux de la Mission du centenaire de la Première Guerre Mondiale : l’hommage collectif aux morts pour la France d’il y a cent ans s’étend aux disparus de guerre d’aujourd’hui.

Coproduction Lobster Films, Arte, Radio France et Ircam.
Avec le soutien de la Sacem.
Avec le soutien de la Mission du centenaire de la Première Guerre Mondiale.

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio