17 juin 2014 Séries

House of Cards – Saison 2

Devenu vice-président, le personnage politique incarné par Kevin Spacey dans House of Cards apparaît plus manipulateur et sans scrupules que jamais. La conquête du pouvoir en treize nouveaux épisodes incontournables…

Série télévisée américaine de Beau Willimon
Saison 2 disponible sur Neflix depuis février 2014

Avec Kevin Spacey (Frank Underwood), Robin Wright (Claire Underwood), Kate Mara (Zoe Barnes), Michael Kelly (Doug Stamper)

Dans cette 2ème saison, la course à la Maison-Blanche est plus que jamais d’actualité pour Frank. Pour s’élever au plus haut sur la scène politique, il devra surmonter de nombreux obstacles, affronter des adversaires encore plus féroces et faire quelques sacrifices…

Kevin Spacey dans "House of Cards", Saison 2, épisode 26

Kevin Spacey dans « House of Cards », Saison 2, épisode 26

On pourrait faire le même reproche à la deuxième saison qu’à la première : les personnages secondaires sont décimés trop facilement par le machiavélisme de notre cher et tendre personnage principal, en particulier le Président des Etats-Unis… Autour du vice-président et de son épouse, aucun personnage fort n’apparaît, excepté l’homme de confiance d’Underwood et l’ancienne escort… L’impunité de Frank Underwood et la naïveté de ses victimes peuvent agacer et décrédibiliser le scénario.

En dehors de cela, la saison 2 se révèle fort addictive dès un premier épisode fracassant, nous plongeant très rapidement dans les magouilles, manipulations et autres faits et gestes toujours plus cruels de Frank Underwood. Déterminé à devenir calife à la place du calife, il compte évidemment sur l’aide très précieuse de sa Lady Macbeth dont le personnage monte aussi en charge dans la perfidité. L’ascension de ce couple qui ose le pire et n’a peur de rien est captivante, au point de désirer qu’ils réussissent. Dans les rôles de ces derniers, Kevin Spacey et Robin Wright sont particulièrement en grande forme.

Bref, on enchaîne les épisodes avec fascination et on arrive à l’épisode treize sans s’en apercevoir. Autant dire qu’on attend avec impatience la troisième saison…

À lire également à ce sujet dans Caro dans le métro : House of Cards – Saison 1

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio