17 octobre 2014 Films

Gone Girl

Autopsie chirurgicale de l’amour, ce film ne donne pas vraiment envie de se marier… On reconnaît bien le style de David Fincher (House of Cards), s’emparant de récits à suspense avec un diabolique talent de mise en scène, une science exacte de la manipulation des images, le tout traversé par un angle de vue critique sur la société.

Un film de David Fincher
Sorti en salles en France le 8 octobre 2014

Avec Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris
Adaptation cinématographique du best-seller américain Les Apparences (Gone Girl) de Gillian Flynn.

Amy et Nick Dunne semblent former un couple parfait. Mais pour se rapprocher de la mère malade de Nick, ils sont contraints de quitter Manhattan pour retourner dans le Missouri, dans la ville dans laquelle Nick a grandi.
Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, « l’épatante » Amy disparaît mystérieusement et Nick retrouve leur salon saccagé.
Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Gone Girl de David Fincher

Gone Girl de David Fincher

Un thriller haletant qui donne à réfléchir sur la conception du couple : un jeu de séduction fondé sur l’apparence et le désir ? Un décor qui devient vite le théâtre des désillusions et des convenances à sauvegarder, au travers de la manipulation et du pouvoir.
La beauté plastifiée des comédiens (Affleck, Pike) opère avec une formidable ambiguïté : de leurs visages lisses et curieusement neutres, l’émotion perce à peine : comme pour rendre illisible la sincérité des sentiments, dans cette valse des masques et des monstres.

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio