16 octobre 2014 Films

Get On Up

Les unes après les autres, les grandes figures de la musique voient leur vie portée à l’écran. Après Ray Charles, Johnny Cash ou plus récemment les Four Seasons, c’est au tour de James Brown d’obtenir son biopic. Une réalisation entraînante, signée de l’américain Tate Taylor, coproduite en partie par Mick Jagger.

Un film de Tate Taylor
Sortie en salles en France le 24 septembre 2014

Avec Chadwick Boseman, Nelsan Ellis, Viola Davis

On le connaît sous de nombreux pseudonymes : «Monsieur dynamite», «Le parrain de la soul», «Le travailleur le plus acharné du show business». Préparez-vous à découvrir l’homme derrière la légende.

Get on Up

Get on Up de Tate Taylor

Né dans une grande pauvreté en Caroline du Sud, au beau milieu de la grande dépression, en 1933, James Brown a survécu à une jeunesse émaillée d’abandon, d’abus sexuel, d’écoles de redressement et de prison. Personne ne lui a jamais appris les règles du jeu. Il était destiné à les briser. De son expérience de boxeur amateur ou de chanteur de rue, il a su canaliser chaque coup dur en un rythme qui se fit l’écho de sa rage de vivre. Il est devenu un des interprètes les plus influents qui marquèrent la scène soul ou funk, et l’artiste le plus samplé de l’histoire continue d’inspirer la plupart des artistes reconnus aujourd’hui.

Réalisé par Tate Taylor (La Couleur des sentiments), Get On Up respecte les canons du genre tout en parvenant à se démarquer par sa structure et son rythme. De l’enfance peu heureuse de l’artiste en Géorgie jusqu’à sa mort le 25 décembre 2006, en passant par les Famous Flames, son amitié avec Bobby Bird et ses écarts à la fin des années 80, la cadence des flashbacks et des focus à contre-temps illustrent à qui mieux mieux la success story d’un musicien qui avait la rage de vivre, et l’avènement du funk. Sans faire l’impasse sur le caractère difficile voire violent de l’artiste.

L’occasion aussi de réviser ses classiques avec des tubes légendaires tels que Please, Please, Please (1956), I Got You (I Feel Good) (1965), Get Up (I Feel Like Being A Sex Machine) (1970) et bien d’autres… Courez donc voir ce biopic musical qui vous donne envie de danser sur votre siège !

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio