5 mars 2014 Danse

Et mon cœur a vu à foison

Alban Richard résume en quatre mots sa toute nouvelle création qu’il présente ces jours-ci à Chaillot : pulsation, souffle, transe, rituel. Cette proposition fascinante puise dans les matériaux chorégraphique, musical et théâtral des XIIIe et XIVe siècles : l’interdiction pour la femme de monter sur scène et autres conditions restrictives, la chasse aux sorcières de l’époque… Sur scène, l’homme représentait la femme en portant des vêtements d’allure féminine et les sujets sur la spiritualité abondaient. 

Chorégraphie d’Alban Richard / Ensemble l’Abrupt

Au Théâtre national de Chaillot, Paris
Du 5 au 7 mars
Création 2014

Sept chambres ou un pèlerinage de vie

Sur scène, onze interprètes masculins, danseurs, musiciens, acteurs, traversent sept chambres au format et au genre différents : sottie, mystère, moralité, monologue, sabbat… Ces sept chambres sont comme autant de rituels de transe et de théâtre, d’histoires de sang et de fantômes, d’apparitions et de disparitions.

 1. Chambre des souffles : Prologue, incantation, malédiction
Matériel texte : Macbeth (acte I, scène 1), William Shakespeare
Matériel chorégraphique : iconographie des triomphes de la mort et de celle des hôpitaux de Charenton et de la Salpêtrière.

2. Chambre des exubérances : Fête des fous, sottie, carnaval
Matériel chorégraphique : tableaux et enluminures des XIIIe et XIVe siècles, des peintures de la dynastie Brueghel et de Bosch.

3. Chambre de guerre : Monologue dramatique
Matériel texte : E.Mix, Alban Richard, à partir d’Esther de Racine (développement d’une « italienne »).

4. Chambre des danses nocturnes : Sabbat, danse chamanisme
Matériel chorégraphique : danses ethniques rituelles de transe.

5. Chambre des pleurs et des regrets : Mystère
Matériel texte : The Digby Play (extrait), anonyme du XIVe siècle
Matériel chorégraphique : représentations de la descente de croix et danses théâtrales asiatiques

6. Chambre d’âme et d’amour : Moralité
Matériel texte : Le Miroir des âmes simples et anéanties et qui seulement demeurent en vouloir et désir d’amour, Marguerite Porete
Matériel chorégraphique : représentations médiévales de la chute d’Adam et Ève

7. Chambre des buées : Apocalypse
Matériel chorégraphique : films d’horreur et de possession d’Andrzej Zulawski et de Dario Argento

Ces sept chambres résume un parcours de vie : naissance, enfance, adolescence, maturité, regrets, moralité, mort.

Une architecture chorégraphique, scénique et musicale impressionnante
La clé de voûte de ce spectacle est de toute évidence la chambre 4 : 26 minutes de danses chamaniques où l’on ressent l’accord parfait entre les danseurs et musiciens sur scène, au point de vouloir s’y joindre. Les soli bluffants des chambres 3 et 5 encadrent la chambre 4, telles deux parenthèses silencieuses.
À l’instar de l’esthétique médiévale, le chorégraphe a tenté de recréer les symétries naïves, la frontalité et l’absence de perspective que l’on retrouve dans l’iconographie de cette période.

Une pièce « monstrueuse »
Et mon coeur a vu à foison est une pièce tout en exubérance gothique, qui force le trait, dépasse la mesure : une pièce « monstrueuse ». Construite comme un polyptyque, elle se déroule comme un cortège de corps pris de frénésie, des corps en transe qui se trouvent étrangement des inventions corporelles inouïes.
La porosité entre tous les médiums semble possible : corps, voix, musique, lumières, décors, costumes…
Le travail de composition musicale a été de s’interroger sur les formes médiévales – ballades, rondeaux, chansons – ainsi que sur la polyphonie et les rythmes de transe, jusqu’à créer un effet de « schizophrénie vocale ».
La création lumières a consisté en la construction d’un objet lumineux suspendu, comme autant d’astres en chute, qui sculpte et « nimbe » l’espace.
L’univers plastique oscille entre simplicité et profusion, entre parure tribale et costume théâtral. L’habillement fait partie intégrante de la dramaturgie, l’accompagne et la souligne.

© 2021 Caro dans le métro - Création : Kroox, agence conseil Marketing, Creative & Digital