23 février 2015 Films

American Sniper

Quelques mois après le musical Jersey Boys, l’inlassable Clint Eastwood adapte dans un tout autre registre l’autobiographie de Chris Kyle, tireur d’élite des Navy SEAL, devenu héros national suite à l’intervention de l’armée américaine en Irak. Une mise en scène réaliste impeccable – pour mieux dénoncer les horreurs de la guerre ? et la métamorphose percutante de Bradley Cooper valent le détour. On ne peut cependant s’empêcher d’être agacé par la vision manichéenne de la situation, qui donne au film des airs de propagande patriotique, venant d’un réalisateur certes clairement identifié sur le plan politique, mais qu’on a quand même connu plus subtil.

Un film de Clint Eastwood
Sortie en salles en France le 18 février 2015

Avec Bradley Cooper, Sienna Miller.

American Sniper

American Sniper

Tireur d’élite des Navy SEAL, Chris Kyle est envoyé en Irak dans un seul but : protéger ses camarades. Sa précision chirurgicale sauve d’innombrables vies humaines sur le champ de bataille et, tandis que les récits de ses exploits se multiplient, il décroche le surnom de « La Légende ». Cependant, sa réputation se propage au-delà des lignes ennemies, si bien que sa tête est mise à prix et qu’il devient une cible privilégiée des insurgés. Malgré le danger, et l’angoisse dans laquelle vit sa famille, Chris participe à quatre batailles décisives parmi les plus terribles de la guerre en Irak, s’imposant ainsi comme l’incarnation vivante de la devise des SEAL : « Pas de quartier ! » Mais en rentrant au pays, Chris prend conscience qu’il ne parvient pas à retrouver une vie normale.

© 2018 Caro dans le métro - Création : SendesaStudio